>

Arts de Santé du style Li

Les Arts de Santé taoistes furent enseignés par Maître CHEE SOO : il répétait durant la semaine consacrée aux arts de santé qu'il fallait toute une vie pour les étudier , il donnait les bases : aux élèves de parfaire leur connaissance en étudiant avec assiduité.

1 Ch'ang Ming : Diététique taoiste

Ch'ang Ming est une système d'alimentation taoiste qui conribue à guérir la majorité de maladies. Pour les précepteurs de ce système alimentaire, manger de bons produits sains et naturels, permet un équilibre nutritif qui retarde ou éradicte la maladie .Une santé médiocre devient un mauvais souvenir. Rappelez-vous qu'un des plus simples indicateurs de maladie reste le rhume de cerveau. Si vous prenez froid chaque année au même moment,vous avez un réel problème , vous êtes la seule à blamer , vous avez créé la cause qui a provoqué ce symptôme. La nourriture que vous mangez et les liquides que vous buvez doit respecter l'équilibre du Yin/Yang.

2 Ts'ao Yao : Soins par les plantes , phytothérapie

La phytothérapie tient une grande part dans l’histoire de la médecine chinoise, il en est de même dans chaque pays du monde. Mais le peuple chinois semble avoir dépassé les efforts des autres nations dans ce domaine particulier. Avec plus de 30,000 herbes ,ils semblent avoir trouvé une réponse adaptée pour chaque maladie et selon la classification traditionnelle, ils les ont aussi classées selon la nomenclature traditionnelle selon leurs tendances Yin ou leurs tendances Yang.
La phytothérapie moderne a approfondi en divisant ces deux groupes en 3 nouvelles sections différentes : de nature minérale, animale ou végétale .Naturellement la section végétale est la plus étendue des trois.

3 Anmo et Tui Na : Massage taoiste

Le massage traditionnel chinois (Anmo et Tuina) couvre dix techniques de massage qui incluent l'utilisation des doigts, des paumes, des coudes, des genoux et des pieds.Le massage Tui Na diffère des techniques de massage occidentales, surtout à cause du concept énergétique sur lequel il repose (harmonisation du Qi), mais également en raison de la multiplicité des types de manipulations. En effet, le praticien utilise une grande diversité de techniques variant selon les zones à traiter, le genre de déséquilibre, l’âge et la constitution de l’individu. Le thérapeute compte donc sur plus de 300 manipulations différentes, rigoureusement classées selon leur forme, leur force et leur fonction. Il les exécute généralement avec ses membres supérieurs (doigts, paume, main, poignet, avant-bras ou coude), mais il arrive qu’il utilise ses genoux, ses pieds, voire son crâne.

4: Tien An: Acupressure

Tien Chen est un autre art de santé chinois très ancien, il précède l’acupuncture. Il présuppose que l’énergie se concentre le long des méridiens près de la surface de la peau et qu’il n’est pas nécessaire de presser, une pression avec le pouce ou un des doigts peut être suffisante. Après que des siècles d’expérimentation, des résultats excellents ont été obtenus par ce système de pression, il est nécessaire d'être précis dans l’ application , les anciens utilisaient souvent l’extrémité de leurs ongles lors des traitements
Si le praticien acupuncteur ( Hsia Chen Pien) utilise toujours une variété d'aiguilles pour son travail le long des méridiens, le praticien de Tien Chen a besoin seulement de quelques éléments du corps humain pour exécuter les techniques diverses employées dans son art.
1. L’extrémité du pouce.
2. L’extrémité de l'index.
3. La deuxième articulation du médium.
4. L'ongle du pouce ou de l'index.
5. Yuan Chen - l'aiguille à tête ronde

4 bis: Hsia Chen Pien: Acupuncture

L'acupuncture est pratiquée en Chine depuis des milliers d'années ; elle consiste en l'insertion d'une aiguille à un point spécifique du corps humain, le long d'un méridien ou canal d'énergie. Selon le point, l’heure, la profondeur, il sera possible de stimuler, d’apaiser l’énergie lié à ce méridien, ce dernier est en relation étroite avec un organe spécifique. Neuf aiguilles différentes sont disponibles, elles varient dans leur longueur et leur épaisseur. Autrefois des aiguilles de pierre étaient utilisée , aujourd’hui les praticiens utilisent des aiguilles en cuivre ou en acier.

5 Wen Chiech'u : Thermogénèse, moxibustion

La thermogénèse est une autre ancienne pratique chinoise. Elle consiste à combattre une maladie Yin interne donc avec une force Yang externe – l’application de la chaleur. Cette chaleur Yang a deux objectifs principaux, attirer la cause Yin à la surface par l'attraction, ou pénétrer dans le corps et surmonté ou détruire l'énergie Yin dans son propre centre. Pour les meilleurs résultats, la chaleur est généralement appliquée aux points d'acupuncture. Anciennement, la peau était en réalité brûlée et beaucoup de chinois âgés porte toujours des cicatrices qui leur rappelle leur ancien traitement. Aujourd'hui, cependant, la peau est seulement réchauffée et aucune combustion n'est nécessaire. Il y a, cependant, de certains points le long des lignes d'un méridien où la thermothérapie est absolument interdite et seule l'acupuncture peut être utilisée.

6: Chen Tuan : Techniques diagnostiques taoistes

Il est important de connaître l’effet d’ un remède, il est encore plus essentiel de comprendre la cause et les médecins chinois traditionnels sont hautement réputés dans ce domaine particulier, ils utilisent ' les cinq méthodes d'examen (Wun Chen Ch'a) :
- L'utilisation de la bouche pour poser des questions.
- L'utilisation des yeux pour voir les symptômes et l'indication des causes possibles.
- l’utilisation du toucher, pour sentir des masses et inciter la réaction musculaire par pression légère. De plus ce contact est nécessaire dans l'art du Pouls (Chen No).
- L'utilisation des oreilles pour entendre les changements de ton de la voix, ainsi que les sifflements des poumons, ou les grondements et d'autre sons dans le système intestinal .
- L'utilisation du nez pour sentir les odeurs émanant des régions diverses du corps humain.

7:Ch'ili Nung : Voie de l'Harmonie

C'est l'harmonisation des différentes énergies existantes dans l'espace de croyances taoistes : développement des énergies internes du corps (Neichung Chi), développement de la force physique (Li) , développement de l'énergie mentale (Chingshen) par la méditation, contrôle de l'énergie externe ou macrocosmique énergie ( Ching sheng Li) , amélioration de la santé , et méditation.

8: T'i Yu : Culture Physique Taoïste>

La pratique des différents arts corporels du style Li permettent de contribuer à l'harmonisation interne des énergies mais aussi à l'adaptation au monde qui nous entoure , en étant le plus centré possible..nous nous adaptons tout en prenant suffisammment de recul par rapport à ce qui se déroule autour de nous.



Nos Informations